ici

Allergies au chat? Une nouvelle nourriture a été mis au point.

Vous ou quelqu’un de votre famille est allergique au chat ?

Nous avons peut-être une solution à vous proposer, à tenter avant de prendre des mesures plus définitives, comme placer votre chat…

Vous savez sûrement que lorsqu’on est allergique aux chats, on est en fait allergique à une protéine qui se trouve dans la salive du chat. Protéine appelée Fel D1, que le chat disperse sur son pelage en faisant consciencieusement sa toilette.

Protéines de la salive

En caressant le chat, en étant dans la même pièce que le chat ou même simplement dans le même environnement que le chat, cela déclenche une réaction allergique chez certains humains, qui se traduit par des yeux qui démangent, des symptômes de rhume, des éruptions cutanées ou parfois de l’asthme.  En effet, les poils et les squames du chat se trouvent dispersés un peu partout.

Jusqu’à maintenant, on essayait de désensibiliser la personne, par des injections régulières, en injectant des quantités croissantes d’allergènes. Une autre méthode consiste à prendre tous les jours deux gouttes d’allergènes sous la langue. Ces méthodes assez contraignantes n’agissent qu’au bout de quelques mois et le traitement devra être suivi pendant 3 à 5 ans.

Une nouvelle nourriture pour les chats a été mise au point.

Des protéines issues des oeufs
Ce sont des croquettes normales qui ont été enrobées d’une protéine issue des œufs. Cela fait comme une couche protectrice autour de chaque croquette. Lorsque le chat mange ces croquettes, cette protéine va être libérée dans la bouche du chat et va neutraliser la protéine FelD1 de la salive. Lorsque le chat va étaler sa salive sur son pelage en se léchant, la FelD1 sera présente en bien moindre quantité sur le pelage.

On ne sait pas trop à quoi sert cette protéine FelD1 chez le chat, mais sa production n’en est pas altérée par les croquettes, une partie d’entre elles sera simplement neutralisée. En effet, il faut savoir que ces croquettes ne vont pas pouvoir neutraliser 100 % des FelD1, on estime entre 40 et 85 % le taux de neutralisation, ce qui peut déjà grandement améliorer la situation.

On peut continuer à donner des friandises ou un peu d’aliments humides à son chat, mais la majeure partie de ses repas doit être constituée de ces  croquettes qui doivent si possible être prises en plusieurs repas quotidiens.

Allergique au chat? Une nouvelle nourriture pour chats a été mis au point.
Plusieurs gammes de croquettes existent déjà : pour les chatons, les chats stérilisés et les chats senior. En tous les cas, cela vaut la peine d’essayer. La structure intrinsèque des croquettes et le goût ne s’en trouvent pas modifiés, ce qui est particulièrement intéressant, car les chats sont souvent réticents à changer de régime.
Contactez-nous pour plus de détails et un conseil personalisée.