ici

Tout ce que vous aimeriez savoir sur le chat diabétique

Qu’est-ce que le diabète?

Le diabète est une maladie due à un manque d’insuline, hormone responsable de la gylcémie (taux de sucre dans le sang). L’insuline est produite par le pancréas. Quand votre chat mange, sa glycémie augmente, et pour se sentir bien, votre chat doit avoir une glycémie constante, ce que l’insuline permet en stockant le glucose dans les tissus graisseux.

Si la glycémie est trop élevée, cas du diabète, le chat maigrit, boit beaucoup et se fatigue rapidement. Son poil devient souvent hirsute. Il peut aussi devenir plantigrade, c’est-à-dire qu’il s’affaisse sur les pattes arrière, au niveau des chevilles.

Les chats ayant une tendance à l’obésité sont des patients plus à risque que les chats sveltes.

Comment pose-t-on le diagnostic?

A l’aide des symptômes et surtout par une prise de sang. On contrôle le glucose sanguin, ou glycémie, mais il augmente avec la prise récente d’un aliment ou le stress. L’analyse se fait au cabinet et on a le résultat en quelques minutes. Pour plus de précision, on doit alors mesurer la fructosamine, qui ne varie pas avec la prise d’aliment et qui n’augmente qu’en cas de diabète sucré. L’analyse se fait aussi au cabinet.

C’est la concordance de ces 2 facteurs qui permet de poser le diagnostic

Mon chat est diabétique. Que dois-je faire?

Il s’agit d’une maladie hormonale chronique qui va nécessiter des soins quotidiens la vie de votre chat durant.

Vous devez alors lui faire des injections d’insuline 1 fois par jour à heure fixe. Si vous êtes plusieurs à vivre sous le même toit, il est préférable que chacun apprenne à faire les injections. Le traitement sera moins lourd pour chacun.

Ne puis-je pas lui donner des médicaments par voie orale ?

Le diabète dont souffre le chat ne se soigne pas par comprimés.

Quelle substance devrai-je injecter, et comment?

L’insuline, qui agit ur le taux de sucre, va faire baisser celui-ci dans l’heure qui suit l’injection. Il est important que le chat mange au moment de l’injection.

Afin d’éviter une hypoglycémie, taux de sucre trop bas dans le sang, on commence avec des doses d’insuline relativement basses, basées sur le poids de l’animal d’une part et la gravité du diabète d’autre part.

Comment dois-je nourrir mon chat?

Comme chez les gens, une alimentation trop riche en sucre et en graisse favorise une hausse de la glycémie. Afin de ne pas devoir augmenter les doses d’insuline exagérément, il est nécessaire de donner une alimentation appropriée et régulière à votre chat. Il existe des boîtes ou des croquettes spéciales, qui vous seront prescrites.

Nous vous conseillons de faire le changement d’alimentation progressivement.

D’autre part, cette alimentation permet dans certains cas même de diminuer progressivement les doses d’insuline.

Devrai-je venir souvent en contrôle?

Il est essentiel, pour trouver la dose idéale d’insuline de votre chat, de faire des contrôles sanguins réguliers. Cette dose se calcule selon le poids de l’animal et sa capacité à assimiler l’insuline.

Puis, une fois l’insuline prescrite, nous vous prierons de venir pour des analyses sanguines tous les 3 à 4 mois à la même heure, afin de s’assurer que la dose d’insuline est toujours appropriée.

En effet, il est possible que le chat ait besoin de moins d’insuline après un certain temps. Dans de rares cas, on a même vu des chats ne plus avoir besoin d’injection.

Entretemps nous vous montrerons comment récolter de l’urine afin de suivre le taux de sucre dans celle-ci. L’urine est un bon indicateur de la glycémie.

Comment puis-je voir si le traitement n’est plus adapté?

Si votre chat boit à nouveau beaucoup, ou que son poil devient hirsute, que son appétit est variable, qu’il se fatigue à nouveau ou qu’il maigrit, il faut prendre rendez-vous pour contrôler votre chat.

Si le chat ne mange pas, ou que l’insuline est surdosée, il risque une hypoglycémie, taux insuffisant de glucose dans le sang, qui se manifeste par de la faiblesse, de la léthargie, des raideurs, voire un coma. Dans ce cas, il faut immédiatement lui faire boire à la pipette de l’eau sucrée ou lui appliquer du miel sur les gencives, et prendre contact avec le cabinet vétérinaire. Souvent, il est nécessaire de faire des perfusions intra-veineuses de glucose.

Ce n’est pas parce que votre protégé est diabétique qu’il ne peut pas souffrir d’autres pathologies.

Finalement ne ferais-je pas mieux d’euthanasier mon chat?

Le diabète est une maladie relativement courante chez le chat, tout comme chez l’homme.

Il s’agit d’une maladie hormonale qui nécessite un temps d’adaptation pour le propriétaire et pour l’animal au début du traitement, mais vous verrez que rapidement vous ne penserez plus au côté astreignant en voyant votre petit protégé aller mieux.

Nous sommes aussi là pour vous épauler, surtout dans les premiers temps. Nous pouvons même vous mettre en contact avec d’autres propriétaires ayant de l’expérience sur ce sujet.

Cela vous permettra d’échanger quelques trucs qui facilitent la vie du chat et de son propriétaire.